La foi d’une petite fille esclave – A la une

je fais un don

2 Rois 5:3 Il dit à sa maîtresse : « Oh ! Si mon maître avait été avec le prophète à Samarie, le prophète l’aurait guéri de sa lèpre ! »

Du temps d’Elisée, il y avait la guerre entre Israël et la Syrie. A la fin de cette guerre, une petite fille juive a été faite prisonnière. Cette petite fille était au service de Naaman, le commandant de l’armée syrienne. Il a dû être très malheureux d’être loin de sa famille et d’être séparé de l’amour et des soins de sa famille. Bien qu’il ait été un esclave loin de sa patrie, il a toujours connu la puissance du Dieu d’Israël.

Lire Aussi :  Emirates Agence Nouvelles - Les EAU, une plaque tournante pour les jeunes talents arabes, des ambitions futures

Il n’a pas hésité à présenter la solution au problème de son maître lépreux Naaman en tant que Dieu d’Israël. Il n’avait pas honte de parler de son Dieu et du prophète Elisée. Pouvons-nous gagner la confiance de cette fille ? Pouvons-nous proclamer la puissance de Jésus pour vaincre les ténèbres malgré les difficultés ? Pouvons-nous dire aux gens que Jésus a le pouvoir de les sauver du péché et de la lèpre et de leur donner la vie éternelle ? Ou avons-nous honte de parler de Jésus parce que nos problèmes ne sont pas résolus ?

Autant de questions auxquelles nous confronte notre responsabilité d’enfants de Dieu. Que le Seigneur nous aide à parler de lui sans honte. Son avertissement pour nous est : “Car quiconque a honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui quand il viendra dans sa gloire, et dans la gloire du Père et des saints anges (Lc. 9v26)’ ‘. Que le Seigneur nous aide. Bonne journée et que Dieu vous bénisse !

Lire Aussi :  Le faux-remède anticancer de Dylan alerte au Luxembourg

Veuillez soutenir le magazine chrétien

Merci Soutenez le magazine chrétienUn instrument de vérité qui fait passer l’information à travers le tamis de l’évangile.

Le Journal Crétien est un service d’édition en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont donc défiscalisés à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’infoAssociation reconnue d’intérêts communs dédiée à la promotion du pluralisme des médias et à la protection des médias numériques indépendants et de qualité.

Lire Aussi :  Le PSVR 2 plus cher que la PS5 ! Sony dévoile le prix et la date de sortie, les joueurs sont choqués !

Si vous êtes un particulier résidant en Francevotre don sera déductible fiscalement à 66%, dans la limite de 20% du revenu imposable.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre don à Chrétien Magazine est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite d’un chiffre d’affaires de 5‰. Les crédits d’impôt au-delà de ce plafond sont reportables sur 5 ans après le don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button