MHR-Bayonne : Doumayrou sur le retour, Bridge et les internationaux disponibles, quelle équipe pour Montpellier ?

Après une période internationale durant laquelle le Top 14 a connu une quinzaine de jours de repos, le MHR retrouve le terrain ce samedi 26 novembre face à Bayonne lors de la 11e journée (15h). L’occasion de faire le point sur l’effectif montpelliérain avant d’obtenir l’une des équipes en forme du début de saison (6e).

La plupart des blessures sont guéries, les blessures guéries et les batteries rechargées. Alors que les Bleus se sont imposés comme champions du monde avec une saison 2022 invaincue et sur une série record de treize victoires consécutives, les Montpelliérains ont profité d’une pause bien méritée de dix jours. Pour la première fois depuis le renouvellement estival du 1er août.

Seuls Paolo Garbisi (Italie), Cobus Reinach (Afrique du Sud), Bastien Chalureau, Florian Verhaeghe, Mohamed Haouas, Alexandre Bécognée et Anthony Bouthier (France) étaient de la partie avec leur sélection. Mais tous ces internationaux ont très peu joué.

Lire Aussi :  ITW/Le Mag - Mathieu Burgaudeau : «Être performant sur le Tour de France»

L’ouvreur italien s’est blessé au début de la tournée d’automne et n’a pas joué une seule minute sous le maillot de la Squadra. Il a été mis en congé par le staff du MHR cette semaine et ne jouera donc pas face à l’Aviron Bayonnais ce samedi (15h00) au stade GGL.

Tous les autres, en revanche, conviennent. Reinach (33 minutes jouées), Chalureau (23) et Verhaeghe (6), tous trois remplaçants durant le circuit, ont connu une semaine plus facile mais sont en lice pour une place de titulaire face aux Basques. Avec Paul Willemse (ischio-jambiers) et Janse Van Rensburg (entorse de la cheville) toujours en voie de guérison, on voit mal le directeur sportif Philippe Saint-André perdre ses deux deuxièmes lignes en forme.

Haouas, Bécognée et Bouthier n’ont jamais gardé les week-ends dans le groupe des 42 Bleus pendant trois semaines. Ils se sont entraînés normalement au club cette semaine. Tous devront observer une période de vacances supplémentaire au cours de l’année.

Lire Aussi :  Rugby - USAP : entre XV et VII, la double vie de Théo Forner

Joan Caudullo sur le banc jusqu’à la fin de la saison

Depuis le départ d’Olivier Azam, le responsable de la formation Joan Caudullo est en charge de la touche et de la mêlée de l’équipe première. Comme le révèle L’Equipe, l’ancien talonneur du club continuera dans ce rôle jusqu’à la fin de la saison.

Pont disponible, Doumayrou passé

Le retour des internationaux n’est pas la seule bonne nouvelle pour l’effectif montpelliérain. A l’issue du premier bloc du championnat (dix matchs), les joueurs ont profité des vacances pour soigner quelques petits défauts. Le demi de mêlée Leo Coly s’est remis d’une blessure au psoas. La compétition pour le numéro 9 s’annonce féroce suite au retour de Gela Aprasidze de suspension.

A noter le retour bienvenu du centre Geoffrey Doumayrou, blessé au genou depuis la première journée de championnat. L’international français de 33 ans (13 sélections) apportera toute son expérience au poste, perdu par les absences d’Arthur Vincent (ligaments croisés du genou) et de Jan Serfontein (épaule). D’ailleurs, ce dernier est attendu début décembre.

Lire Aussi :  le fabuleux destin de Pathe Ciss

Devant, outre Willemse et Van Rensburg, les piliers Grégory Fichten (déchirure à la cuisse) et Karl Tu’inukuafe (genou) pourraient continuer à s’affronter le mois prochain. L’objectif est de faire ses débuts en Coupe d’Europe à Londres en Irlande le vendredi 9 décembre.

Enfin, le nouveau venu des All Black George Bridge est arrivé dans l’Hérault jeudi dernier. L’ailier néo-zélandais (27 ans, 1,86 m, 96 kg, 19 matches) a disputé un match contre les Barbarians britanniques le 13 novembre aux côtés de Zach Mercer. Disponible, la décision de le faire jouer ce week-end est désormais entre les mains du staff.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button