mis en examen pour meurtre, séquestration et viol, le suspect aurait donné « un coup de poing »

Coup de poing

Le suspect, qui a été placé en garde à vue avant le procès, a reconnu avoir tué la victime alors qu’ils étaient tous les deux chez lui et qu’ils venaient d’avoir des relations sexuelles consenties”, a ajouté le magistrat.

L’agriculteur de 21 ans a également déclaré aux enquêteurs avoir « donné des coups de poing, ce qui aurait tué » la jeune femme, qui est mère d’un enfant de deux ans et demi, et utilisé « une charrue ». “enterrer le corps” dans les bois, selon M. Porcher.

La fouille de la zone a permis de retrouver le corps, “selon les premiers tests effectués”, celui de Justine Vayrac, selon le procureur. “Les constatations préliminaires établissent de multiples coups au visage, dont au moins un avec une arme contondante”.

Depuis lundi soir, 80 policiers et gendarmes ont fouillé les abords de cette ferme et ont déjà retrouvé des préservatifs ensanglantés dans la chambre du suspect et dans sa voiture, ainsi que le sac brûlé de Justine Vayrac près de chez lui.

Lire Aussi :  Guerre en Ukraine : Poutine critiqué par le chef du groupe Wagner pour les erreurs militaires du Kremlin

“Vous voyez”

Le suspect n’a “jamais été condamné” mais inculpé et placé en garde à vue jusqu’en avril 2021 pour “actes criminels de destruction malveillante et de vandalisme”, selon le magistrat. Il a incendié la grange en 2020, selon le témoignage de ses voisins, Beynat.

Il est membre du club de football de cette commune rurale d’environ 1 300 habitants, et il est même allé au match de son équipe dimanche, quelques heures après la disparition de Justine Vayrac, mais il n’y est pas entré, a déclaré un membre de l’équipe qui a demandé ne pas être identifié.

Lire Aussi :  PSG : pour prolonger, Mbapp a sign le plus gros contrat de l'histoire du sport - Football

“C’est une personne qui n’a pas eu de problèmes dans la ville jusqu’à aujourd’hui”, a déclaré jeudi soir dans la presse le maire de Beynat Jean-Michel Monteil, “absolument indigné par ce drame” et “triste pour les deux familles”. “A l’école, Lucas avait mal au cœur mais nous n’avons jamais eu de problèmes avec lui”, a-t-il ajouté.

“Il n’a absolument aucune idée de ce qui lui est reproché et de ce qu’il a fait”, a déclaré son avocat Michel Labrousse, estimant que son client “est en quelque sorte libre de la position qu’il a décidé de prendre”.

Connaissances”

Justine Vayrac, originaire de Tauriac, dans le département voisin du Loti, a disparu dimanche matin, vers 4 heures du matin, près de la discothèque de Brive, “La Charrette”, où elle passait la nuit avec des amis. Le groupe avait d’abord passé un court moment dans un bar de la ville, “Le Local”, où les patrons n’avaient “rien de choquant”.

Lire Aussi :  4 bonnes raisons de créer un site web pour son entreprise - Actualités Entrepreneurs - Entreprises

Selon plusieurs sources, Justine Vayrac ne se sentait pas bien à la discothèque après avoir bu quelques verres d’alcool et a décidé de dormir dans sa voiture. Il croiserait alors le suspect, qui “le connaissait” selon l’amie de la dame qui l’avait laissé auprès de lui puis était retournée au bar.

Ses amis ont été choqués lorsqu’ils ont réalisé que la dame n’avait plus eu de nouvelles de ses collègues depuis 2 heures du matin. “Son nouveau copain l’attendait”, a déclaré la mère de Justine Vayrac, inquiète de ne plus avoir eu de ses nouvelles depuis dimanche car elle entretenait une relation “mixte” avec sa fille “qui habite à 50 mètres de chez elle”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button