Sipho, la pause qu’il vous faut

Située à Saint-Dizier, La Pause Sipho propose une table à rallonge, du matériel d’étirement pour soulager, traiter et prévenir les maux de dos.

Connaissez-vous Siphon ? Si vous êtes sujet aux maux de dos, c’est possible ! La Pause Sipho est une entreprise familiale basée à Saint-Dizier. Roman Remy, qui présente actuellement ses produits au salon Made in France à Paris, revient sur la naissance du concept. « La société a été fondée par mon père, le Dr Denis Remy, qui exerçait comme médecin généraliste à Saint-Dizier. Dans les années 1980 et 1990, il a inventé ce truc : la table d’étirement et d’allongement pour soigner les maux de dos.– explique Roman Remy, qui tient actuellement un stand au salon Made in France.

Lire Aussi :  l’entreprise Alberdi récompensée lors de la 11e édition des trophées « Auto Recyclage »

Le brevet a été déposé en 1995 et la société a été fondée en 2006 après avoir testé, développé et créé le protocole. Le Sipho break offre en plus un tabouret ergonomique.

Sipho : des pièces fabriquées en Haute-Marne

Vainqueur du concours Lépine, Bragarde a également reçu une médaille d’or en médecine du sport en 2007. Roman Remy travaille avec des kinésithérapeutes, des ostéopathes et des rhumatologues pour les équiper directement, mais vend aussi directement aux particuliers. A ce titre, il participe régulièrement à des salons destinés aux spécialistes du domaine de la santé et du bien-être. “Je suis déjà allé au MIF en 2018, ça marche bien”, note-t-il. Les tables extensibles sont fabriquées près de Lyon, avec des détails français. “Les pinces ou cale-pieds sont fabriqués en Haute-Marne”, souligne le chef d’entreprise, dans le Cher, au sud de la Haute-Marne. »

Lire Aussi :  Opinion: Ces cinq valeurs technologiques offrent aux investisseurs une meilleure récompense pour leur risque

Pour le traitement et la prévention

Le principe de Sipho est de réduire les douleurs dans le bas du dos, le dos et la nuque grâce à des étirements. Un appareil qui peut être utilisé à la fois pour le traitement et la prévention des maladies. « C’est le même principe que l’hygiène dentaire : ça ne prend que quelques minutes par jour ! » Deux minutes le matin et deux minutes le soir selon les recommandations. “La table est pliable. Certains l’enlèvent quand ils sentent qu’ils ont une sensibilité.– ajoute Roman Remy, qui insiste pour que les exercices soient effectués en toute sécurité.

Lire Aussi :  52% des chefs d'entreprise ont gelé l'embauche de salariés, selon un rapport de KPMG

Sur son stand, l’entrepreneur fait la démonstration de son matériel, testé par les visiteurs. “Ils sont émerveillés ! Même s’ils ne ressentent pas de douleur, ils se sentent détendus et sentent que cela peut les aider dans la lutte contre ce qu’on appelle « le mal du siècle ». »

SCS

avec. [email protected]

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button