Une année «difficile», mais satisfaisante pour Leylah Fernandez

L’année de Leylah Fernandez gâchée par une blessure à la jambe a peut-être laissé un goût amer dans la bouche de la Montréalaise de 20 ans.

Elle est plutôt très fière du parcours psychologique qu’elle a effectué en 2022 sur le circuit WTA.

Fernandez a subi une fracture de fatigue au pied lors de l’Open de France en mai. Cette blessure s’est avérée être un moment décisif dans sa saison alors qu’elle a eu du mal à trouver son rythme par la suite. Le Québécois a également laissé entendre une année fructueuse après son deuxième titre consécutif au tournoi de Monterrey en février.

“Je suis plutôt content de mon année”, a déclaré Fernandez sur le podcast “Going Deep” de Sportsnet. Ça a été une année difficile et j’ai dû surmonter quelques défis à cause d’une blessure, mais j’ai beaucoup appris. la capacité de se tenir debout.

Lire Aussi :  Lyon ne veut pas lâcher Couilloud

Crédit photo : AFP

« J’ai gardé un état d’esprit positif même si je sais que mon corps n’est pas encore là où je veux qu’il soit. J’ai quand même pu concourir au plus haut niveau et je suis content de finir l’année en bonne santé. J’attends déjà avec impatience 2023.”

Avant cette approche optimiste, cependant, Fernandez a dû traverser une période de récupération qui a nui à sa santé mentale.

Lire Aussi :  Orléans Loiret Basket reçoit l'AS Alsace, lanterne rouge, dans un début de saison où il faut se méfier de tout

“Physiquement, c’est toujours difficile de retrouver la forme dans laquelle j’étais avant”, a-t-elle poursuivi. Mais émotionnellement, c’était difficile au début d’accepter que mon retour prendrait plusieurs mois. Savoir que j’étais capable de traverser ces épreuves m’a donné confiance.”

Avant tout, la santé

Fernandez a terminé l’année avec un record de 21 victoires et 15 défaites. Son meilleur résultat en Grand Chelem a été sa participation aux quarts de finale à Paris. Ce séjour s’est terminé brutalement face à l’Italienne Martina Trevisan, contre qui elle s’est blessée.

Ces résultats lui ont permis de se classer 40e au monde aujourd’hui, quelques mois seulement après avoir atteint la 13e place de la WTA.

Lire Aussi :  INFO LA DEPECHE. L'entraîneur adjoint du TFC Michaël Debève suspendu à titre conservatoire : les coulisses de sa mise à pied

Crédit photo : AFP

Bien qu’elle vise un grand retour en 2023, la finaliste de l’US Open 2021 a déclaré que sa plus grande priorité serait sa santé.

“Le meilleur conseil que l’on m’ait donné est de prioriser ce qui est important pour vous”, a-t-elle philosophé. Pour moi, le plus important c’est la santé. C’est la pierre angulaire de tous les objectifs que je me suis fixés. À la fin de chaque année, je réfléchis à ce que j’aurais pu faire pour mieux prendre soin de ma santé mentale et physique.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button